Description du projet

Sun Ray


Fin de matinée dans mon bureau, rue Louis Verdet. Le soleil s’invite.
S’infiltre. Prend place sur un tabouret, en fait le tour, piquant délicatement ses rayons sur la surface rebondie du métal.
Devine t’il que, sur son passage, d’étranges spectres se dessinent sur les murs ?
Tel un écran improvisé, le mur blanc est habité instantanément de figures floues, fantomatiques, de chimères ondulantes et dépassées par d’invraisemblables animaux marins.
Je saisis l’appareil, déclenche d’une main. L’autre ajustant l’assise de mon malicieux visiteur aux rayons insolites.
Le temps est suspendu, fragile, infini. Sun ray.