L’exposition « Fibres » a fait dialoguer les œuvres de deux artistes, Emmanuel Georges et Jean-François Auber, dont la démarche artistique prend comme point de départ la récupération. Ils glanent tous deux leur matériau, joncs ou chutes de papier devenus inutiles, pour les transfigurer en une création originale.

À la fin des vendanges, Emmanuel Georges glane au pied des vignes, des tiges de jonc tressées qui reliaient la vigne à l’échalas. Puis, il les érige en petites sculptures avant d’en faire des séries photographiques. Elles reprennent alors vie se transformant en insecte, figure ou lettre d’alphabet. Ce procédé, à la croisée entre la calligraphie, la photographie et la sculpture, nourrit l’imaginaire, pour l’ouvrir vers le champ du surnaturel. Il écrit aussi le lien universel entre l’homme et la nature.

Tout au long de l’année, JeanFrançois Auber récupère des chutes de papier originaire des pins des Landes. Après différents processus de transformation, les fibres végétales se densifient et retrouvent l’aspect originel du bois. En totale résonance avec le souci écologique actuel, il redonne vie à la matière. On entre alors dans son univers comme dans une forêt entre écorces de pin, coupes de futaie et pommes de papier, sculptures suspendues évoquant les richesses naturelles accrochées à leurs branches.

D’objets utiles, le jonc et le papier se transforment en créations subtiles. La médiathèque, temple de papier, offre alors un écrin idéal aux fibres végétales mues en œuvres d’art.

François Aubera étudié à l’École Supérieure des Arts Modernes de Paris. Il est artiste et graphiste et vit dans la Drôme.

Site de l’artiste : jfauber.fr

Photographe et indépendant, Emmanuel Georges est spécialisé dans l’architecture du Patrimoine.Il présente ici une création plus personnelle, sensible à la question du lien et issue de déambulations parmi les vignes des coteaux bordant le Rhône.

Médiathèque F Mitterand – Valence, exposition « FIBRES 19/10/2022 > 19/11/2022